Les cigales tout-terrain vous présentent          Soonya et Laetitia 

-Nous sommes deux kinésithérapeutes dynamiques, mamans de deux enfants liées par l’envie de se mettre à l’épreuve. 

-Habituées à collaborer au travail et à nous dépasser dans la pratique  de  sports  collectifs, nous  sommes  déterminées  à arpenter  les  routes  du  Sahara  dans  la bonne  humeur et  la simplicité. 

-Nous  serions  fières  de  représenter  notre  profession  et  de vivre  l’expérience  du dépassement  de  soi, à  l’instar  de  nos patients en rééducation. 

-Solidaires et motivées, nous sommes prêtes à nous donner à fond pour relever le défi du Rallye, et soutenir l’association « Cœur de gazelles ».

  

Le rallye, c'est pour moi l'occasion de prouver à mes proches, mes patients et moi-même que je peux aller au bout d'une aventure aussi difficile sur le plan sportif qu’au niveau de la recherche des fonds nécessaires. Je veux pouvoir dire plus tard à mes enfants : « Je l'ai fait! »

Pourquoi le Rallye des Gazelles? D'abord, j'adore le Maroc! J'ai déjà pratiqué de nombreux sports « natures » (parapente, équitation, canyoning, escalade) alors pourquoi pas essayer le rallye automobile associé à la course d'orientation?

Le choix de ma coéquipière a été évident: cela fait 2ans que l'on se connaît et nous avons beaucoup de points communs. Alors, quand le rallye est apparu dans un sujet de discussion     banale, nous avons mis 10 secondes pour nous dire « et pourquoi pas nous!? ».


 

J’ai entendu parler du Rallye des Gazelles il y a plusieurs années et j’ai tout de suite été attirée par le concept. Le fait d’être perdues dans le désert et de ne pouvoir se reposer que sur nos ressources physiques et intellectuelles pour progresser dans l’épreuve m’enthousiasmait.

 Je m’étais donc posé la question d’une participation, mais ma vie personnelle et le fait que personne autour de moi ne correspondait à l’image que je me faisais de « ma coéquipière » m’ont fait abandonner le projet.

Jusqu'au jour où un repas partagé au travail  s’est transformé en «quasi-révélation» sur le fait de concrétiser cette aventure avec Laetitia. Sans hésiter nous nous sommes lancées à fond (les ballons…!).